Les Restos du Cœur réagissent à la précarité grandissante à Bruxelles

by Luna
Resto du Cœur

Communiqué de presse

Contact partenaire de communication:
Isabelle Schmit chez Luna
Tél. : +32 2 658 02 93
GSM : +32 495 59 38 06
isabelle@luna.be
Communiqués de presse Restos du Coeur

Les Restos du Cœur réagissent
à la précarité grandissante à Bruxelles

Une conférence de presse des Restos a eu lieu ce matin à Bruxelles

Fernelmont, le 19 septembre 2022 – Les Restos du Cœur, piliers de l’aide alimentaire sur l’ensemble du territoire belge, tirent la sonnette d’alarme. Ils constatent sur le terrain une forte croissance de la précarité dans les communes bruxelloises depuis la rentrée. Les Restos du Cœur ont renforcé leurs dispositifs d’aide avec un Resto du Cœur Mobile qui circule dans certains quartiers défavorisés de la Capitale.

Suite à la crise du COVID, les Restos du Cœur, piliers de l’aide alimentaire sur l’ensemble de notre territoire, ont été très réactifs. Ils ont livré en 2021 plus de 1.350.000 repas, se sont convertis au ‘takeaway’ et ont répondu à la demande croissante grâce à la générosité des donateurs. Mais depuis la rentrée, la situation se complique encore. Sur le terrain, les bénévoles sont débordés par les nouvelles demandes d’aide qui affluent. La précarité s’étend fortement dans les communes bruxelloises.

Un nouveau Resto du Cœur Mobile sillonne désormais Bruxelles

Les crises économique et sociale actuelles, avec leurs lots de conséquences dramatiques, impactent le porte-monnaie d’un nombre croissant de personnes. Les Restos du Cœur incitent à la réflexion afin de prévenir une précarisation accélérée des populations les plus fragiles ces prochains mois, la Capitale étant particulièrement impactée.

Les Restos du Cœur se renforcent pour venir en aide à davantage de personnes précarisées. A l’instar des deux Restos du Cœur Mobiles qui sillonnent déjà la Wallonie, la Fédération des Restos du Cœur en partenariat avec le CPAS d’Anderlecht ont mis en place un Resto du Cœur Mobile qui circule désormais à Bruxelles, plus précisément dans les quartiers défavorisés de la commune d’Anderlecht. Pour être efficace, le choix de la Fédération des Restos du Cœur s’est porté sur cette commune à la densité de population élevée et de large superficie. Son entrepôt est situé au Circularium, un lieu d’économie circulaire et de mise en réseau ayant pour but de mettre en avant la solidarité et de dégager des pistes pour venir en aide aux personnes précarisées.

Jean-Gérard Closset, Président de la Fédération des Restos du Cœur de Belgique, déclare: «Pour faire face à la croissance de la demande à Bruxelles, la Fédération des Restos du Cœur de Belgique a opté pour une méthode de distribution déjà éprouvée en Wallonie, moins coûteuse que l’ouverture d’un restaurant social et plus rapide à installer. Ce système peut également s’étendre plus facilement.»

Les Restos du Cœur Mobiles permettent d’apporter des colis alimentaires aux bénéficiaires qui ne peuvent se déplacer, faute de moyens. Ils permettent également de conserver un contact humain avec les bénéficiaires isolés et de réduire l’exclusion.

«L’apparition de notre camionnette réfrigérée (qui respecte les normes AFSCA sur la conservation des produits) dans la localité bruxelloise permet non seulement d’offrir des colis alimentaires mais aussi de nouer un premier contact entre les bénéficiaires et les travailleurs sociaux. La présence au point de distribution d’un représentant du CPAS, par exemple, permet aux bénéficiaires de s’informer pour éventuellement se présenter par la suite au guichet du CPAS. Cela se passe dans leur quartier, ils se sentent en confiance, la convivialité et le respect sont de mise,» ajoute Jean-Gérard Closset.

Les premiers chiffres du Restos Mobile de Bruxelles

Les premiers mois de fonctionnement démontrent que l’initiative répond aux besoins : 230 familles se sont inscrites, soit via le CPAS, soit directement auprès du Resto du Cœur Mobile, parmi lesquelles 125 personnes isolées. Dans les 105 autres familles (en dehors des 125 familles unipersonnelles), on compte 29 enfants de moins de 3 ans, 81 enfants de 3 à 10 ans, 73 enfants de 10 à 18 ans.

Au niveau de la distribution à Bruxelles, la comparaison entre la 2e quinzaine d’août et la 1ère quinzaine de septembre confirme la tendance à l’augmentation: en août, 326 colis repas ont été distribués et en septembre, 349. Au Peterbos, la moyenne par distribution est passée de 69 colis en août, à 77 colis en septembre. A Cureghem, on passe d’une moyenne de 32 colis en août, à 65 colis en septembre.

Où circule le Resto du Cœur mobile précisément ?

Le Resto du Cœur mobile de Bruxelles stationne dans des endroits centraux, faciles d’accès (aussi en transports en commun) pour les bénéficiaires. Notamment :

  • Rue des Goujons, dans le quartier de Cureghem (le mardi), devant le restaurant social,
  • Parc du Peterbos (le mercredi), devant le restaurant social,
  • Avenue de Scheut (le jeudi), dans la cour de la «Maison des Voyageurs».

Des négociations sont en cours afin d’ouvrir un point de distribution prochainement sur la commune de Koekelberg.

Que propose le Resto du Cœur mobile de Bruxelles aux bénéficiaires

Un colis du Resto du Coeur Mobile contient entre autres:

  • des produits de base : lait, pain, protéines (autres que de la viande), des féculents (pommes de terre, riz, pâte), ainsi que des boissons (non alcoolisées);
  • auxquels s’ajoutent les produits (frais) du jour sous forme de légumes et fruits divers selon les arrivages,
  • du café, thé, chocolat, etc.

Les bénéficiaires peuvent choisir eux-mêmes parmi les produits frais de la gamme disponible. Le Resto du Cœur Mobile complète souvent les repas distribués avec des denrées spécifiques pour les enfants (notamment des compotes de fruits ou des jus de fruits). Une attention particulière est portée à la qualité des produits destinés aux enfants.

De plus, la présence au Circularium d’un «magasin de produits gratuits» et «Kilomet» viennent compléter l’offre proposée aux bénéficiaires du Resto du Cœur Mobile.

Le Resto du Cœur Mobile est un acteur de terrain. Il se déplace vers les bénéficiaires et agit là où l’aide est réellement nécessaire.

 

A l’attention de la rédaction:

Pour toute publication, nous vous saurions gré d’utiliser le logo de la Fédération des Restos du Cœur de Belgique (et non le logo français dont l’usage par la Fédération n’est pas autorisé en Belgique).

Si vous souhaitez de plus amples informations ou une interview avec les Restos du Cœur, veuillez contacter Isabelle Schmit chez Luna: isabelle@luna.be, +32 2 658 02 93 ou +32 495 59 38 06.


A propos de la Fédération des Restos du Cœur de Belgique

Créée en 1991, la Fédération des Restos du Cœur de Belgique est une association sans but lucratif qui offre un ensemble de services destinés à lutter contre l’exclusion: aide alimentaire, à l’éducation, au logement, aux soins de santé et des espaces parent(s)/bébé(s).

La Fédération des Restos du Cœur de Belgique regroupe aujourd’hui 19 Restos du Cœur : 13 en Wallonie (Arlon, Charleroi, Gembloux, La Louvière, Liège, Marche, Mons, Mouscron, Namur, Quiévrain-Honnelles, Val de Sambre, Verviers, Wavre), 4 en Flandre (Aarschot, Assenede, Oostende, Tienen), 2 à Bruxelles (Saint-Gilles et Laeken) ainsi que 5 antennes, réparties sur tout le territoire belge. Plusieurs Restos du Cœur mobiles délivrent par ailleurs des colis complets.

La Fédération se compose d’une équipe d’une centaine de salariés et de près de 500 bénévoles.

Pour de plus amples informations.