iKanbi remporte le marché wallon pour le Contact Tracing en Wallonie

par Luna

Communiqué de presse

Contact partenaire de communication:
Elaine Coussement chez Luna
Tél: +32 2 658 02 92
Gsm: +32 473 703 003
elaine@luna.be

iKanbi remporte le marché wallon
pour le Contact Tracing en Wallonie

  • Le Contact Center loncinois fait partie du consortium qui a remporté le marché du Contact Tracing pour la Wallonie
  • A partir du 18 mai, iKanbi participera à la phase 1b des mesures de déconfinement édictées par le gouvernement belge
  • L’entreprise du bassin liégeois mettra 210 collaborateurs à disposition pour le traçage du coronavirus en Wallonie

Loncin, le 7 mai 2020 – iKanbi, le Contact Center international membre du consortium, s’est vu attribuer le marché wallon du Contact Tracing. A partir du 18 mai, 210 collaborateurs et leur encadrement participeront à la phase 1b du déconfinement. Elle consiste, dans ce cas de figure, à assurer le traçage du coronavirus afin d’en endiguer la propagation.

Un consortium dédié au Contact Tracing en Wallonie

iKanbi, l’entreprise loncinoise spécialisée depuis 29 ans dans l’assistance à distance aux personnes et aux entreprises, fait partie du consortium qui a été choisi par l’AViQ (l’Agence wallonne pour une Vie de Qualité) pour mener à bien le Contact Tracing en Wallonie. Ce marché public à été ouvert le jeudi 30 avril et les offres ont été remises aux instances wallonnes le lundi 4 mai. Le consortium désigné par l’AViQ est composé du Groupement Autonome des Mutualités (Solidaris, Mutualité chrétienne, Mutualités libres, Mutualité libérale et Mutualités Neutres), auquel s’associent deux opérateurs de Contact Centers (iKanbi et CallExcell), l’entreprise de travail adapté ENTRA et l’agence d’intérim LEM Intérim.

Au total, 569 travailleurs consacreront leur temps et leur énergie, jusqu’au 31 décembre 2020 (avec possibilité de prolongation), au traçage du coronavirus en Wallonie. Il s’agit d’assurer la traçabilité du parcours des personnes infectées et de celles avec qui elles ont été en contact pour couper la chaîne de transmission du virus. L’objectif est d’isoler les personnes qui seraient effectivement infectées et d’encadrer leur entourage pour limiter la propagation du COVID-19.

La mission des collaborateurs d’iKanbi débutera le lundi 18 mai, après une première phase de test, et sera consacrée aux contacts de première ligne. Le Groupement Autonome des Mutualités assurera, seul, les contacts sur le terrain.

Daniel Coene, CEO d’iKanbi, déclare: «Dans le cadre de ce projet citoyen de grande envergure, nous mettons à disposition 210 collaborateurs au niveau de notre Contact Center. Notre expérience de la gestion d’un télésecrétariat à des fins médicales, notre réactivité, nos compétences humaines et techniques ont conditionné le choix de l’AViQ et ont été déterminantes dans l’obtention de ce marché », poursuit-il.

Concrètement, quel sera le rôle d’iKanbi ?

Une plateforme logicielle a été créée au niveau fédéral, afin de permettre la circulation des informations relatives à l’ensemble des personnes atteintes ou ayant été en contact avec le coronavirus, en toute sécurité et dans le respect de la confidentialité des données personnelles (RGPD). Toutes les entreprises du consortium (Groupement Autonome des Mutualités, iKanbi, CallExcell, ENTRA et LEM Intérim) y seront connectées en temps réel.

Concrètement, les agents d’iKanbi recevront des listings leur indiquant le nom et les coordonnées téléphoniques des personnes à contacter. Ils feront preuve d’écoute proactive et d’empathie et communiqueront les informations essentielles, destinées à collecter tous les éléments marquants de l’anamnèse de la maladie (contacts aussi anodins soient-ils avec d’autres personnes infectées, souvenirs, collectivités et lieux fréquentés, etc.). Le rapport qu’ils rédigeront sera ensuite intégré à la plateforme logicielle fédérale, afin que ces informations soient disponibles et puissent être traitées en toute confidentialité et dans le respect des règles du RGPD. Ils seront appuyés par des spécialistes de la Cellule des Maladies Infectieuses de l’AViQ, notamment pour les questions d’ordre médical.

Emilie Coene et Etienne Carsetti seront le binôme responsable de ce projet chez iKanbi Belgium.

Daniel Coene conclut: «Cet effort d’intérêt général pour lutter contre la pandémie du coronavirus est d’une importance capitale. Nous sommes fiers de participer activement à cette œuvre citoyenne, en mettant à disposition de la santé publique les collaborateurs de notre Contact Center

Si vous souhaitez de plus amples informations ou une interview,
veuillez contacter Elaine Coussement chez Luna:
elaine@luna.be, 02 658 02 92 ou 0473 70 30 03


À propos d’iKanbi

iKanbi est un groupe international spécialisé depuis plus de 29 ans dans l’assistance à distance aux personnes et aux entreprises. Ce Contact Center est basé à Loncin et dispose de bureaux aux Pays-Bas (Maastricht), à Tirana (Albanie) et à Casablanca (Maroc). Le groupe accompagne ses clients dans toutes les phases de leur parcours, et ce à travers une stratégie «omnichannel».

Cette société, à la pointe de la technologie, travaille pour des clients actifs dans différents secteurs (assistance, énergie, automobile, télécommunications, etc.). L’entreprise a repris les activités du groupe Harvest en septembre 2019.

Le groupe iKanbi se compose des sociétés suivantes: iKanbi Belgium SA, iKanbi BPO Netherlands BV, iKanbi BPO SARL (Morocco), iKanbi Albania SA et iKanbi Technologies SA. Le groupe emploie environ 1 000 personnes. Il réalise un chiffre d’affaires de € 33 millions et un EBITDA de € 1,4 million

Pour de plus amples informations : https://www.ikanbi.com/

ARAG SE – Branch Belgium: Diederik Moris devient Chief Commercial Officer
We Invest lance la première plateforme e-commerce pour les agents immobiliers