Restos du Cœur: appel national aux dons de vivres virtuels en Belgique

by Luna
Resto du Cœur

Communiqué de presse

Contact partenaire de communication:
Isabelle Schmit chez Luna
Tél: +32 2 658 02 93
Gsm: +32 495 59 38 06
isabelle@luna.be

Restos du Cœur: appel national
aux dons de vivres virtuels en Belgique

La Fédération des Restos du Cœur de Belgique:

  • doit faire face à une augmentation de la demande d’aide alimentaire d’environ 62 % depuis 2020
  • vient pour la première fois de son histoire à la rescousse de ses Restos en achetant des légumes et des fruits

Fernelmont, le 25 février 2021 – Les Restos du Cœur, piliers de l’aide alimentaire sur l’ensemble du territoire, lancent un appel national aux dons virtuels pour combler le manque de denrées non périssables et assurer l’aide alimentaire au moins jusqu’au déconfinement. Elle veut ainsi pallier l’augmentation d’environ 62% de la demande d’aide et continuer à fournir des repas équilibrés aux bénéficiaires. Pour la première fois de son histoire, la Fédération des Restos du Cœur puise dans ses propres ressources financières afin d’acheter des légumes et des fruits. La Fédération vise à atteindre 21 tonnes de vivres par la présente récolte en ligne.

Le déconfinement postposé auquel s’ajoutent les difficultés liées à la rude saison hivernale aggrave la situation des plus démunis. Cela dans un contexte où la demande d’aide alimentaire et plus largement la pauvreté en Belgique continuent de croître. En effet, les Restos du Cœur constatent sur le terrain une augmentation considérable de la demande d’environ 62 % entre 2019 et 2020. Il s’agit d’une moyenne, certains Restos affichant des augmentations de plus du double de l’année précédente. Au total, les Restos du Cœur ont fourni 1.084.917 repas en 2020 contre 670 000 en 2019. Cette tendance se poursuit en 2021.

Jean-Gérard Closset, Président de la Fédération des Restos du Cœur de Belgique, déclare: «De nouvelles catégories de personnes ont désormais recours à l’aide des Restos du Cœur dont de nombreux indépendants impactés par la crise mais aussi des jeunes. L’ironie du sort fait que des restaurateurs ayant été contraints de fermer leur établissement viennent s’alimenter dans nos Restos

Or plusieurs facteurs handicapent les Restos du Cœur pour la récolte de vivres. Pour des raisons de sécurité liées à la crise sanitaire, les bénévoles des Restos ne peuvent plus recueillir les produits auprès des magasins de la grande distribution. Par ailleurs, les stocks dans les Restos du Cœur baissent drastiquement surtout pour certaines catégories de denrées non périssables. Il s’agit par exemple des conserves et bocaux de légumes, de fruits en tous genres et de poisson. Enfin, les fonds européens versés aux organisations d’aide alimentaire comme les Restos du Cœur n’ont pas été revus à la hausse pour faire face à cette situation inédite.

La Fédération vient à la rescousse de ses Restos et appelle aux dons

Les dons alimentaires constituent la part principale représentée dans un colis. Toutefois, les Restos du Cœur doivent aussi effectuer des achats pour compléter l’apport des dons.

Jean-Gérard Closset poursuit: «Nos Restos achètent par exemple de la soupe, du pain, des fruits, etc. Même ces achats ne suffisent parfois plus pour enrayer la demande. Notre Fédération nationale doit alors intervenir, en dernier recours, et puiser dans ses propres ressources financières pour combler le manque. C’est arrivé une fois dans le passé pour des pommes de terre. Cela arrive annuellement pour de la viande et des langes. Maintenant, c’est malheureusement aussi le cas pour les légumes et les fruits. C’est une triste première dans notre histoire qui nous contraint à un nouvel appel aux dons.»

La récolte virtuelle de paniers de vivres en faveur des Restos

Pour faire face aux réserves de marchandises ainsi qu’aux disponibilités financières qui s’amenuisent, la Fédération a pris le taureau par les cornes et mis en place une solution. Une «liste de courses» permettant de faire des dons de vivres est disponible sur le site internet des Restos du Cœur, consultable sur www.restosducoeur.be. À celle-ci s’ajoute désormais également un choix de «paniers repas» dont la composition respecte la dignité des bénéficiaires. Il en existe 9 sortes: 3 paniers pour le petit déjeuner à 3 ou 4€, 3 paniers pour le repas à 5€ et enfin 3 paniers collations, pour les enfants, entre 4 et 7€. Chacun de ceux-ci est vendu à la pièce et est constitutif d’aliments dont la valeur nutritive correspond à un repas équilibré via le lien https://www.restosducoeur.be/fr/nous-aider/offrez-des-paniers-repas.

En quelques clics, les donateurs peuvent acheter les articles de la liste de courses ou les paniers de vivres de leur choix dans la quantité souhaitée via les deux formulaires en ligne pour les donner directement aux Restos. La Fédération des Restos du Cœur effectue alors les commandes en conséquence et redistribue ces marchandises aux demandeurs d’aide dans l’ensemble de leurs Restos. La sélection d’articles proposée dans la «liste de courses» et des «paniers repas» comprend des articles de première nécessité en rupture de stock dans les rayons de ces derniers.

Sur le plan alimentaire, l’urgence porte sur certains produits secs qui se conservent durablement mais qui doivent être consommables et divisibles en portions individuelles y compris des boissons. Un colis se compose d’un repas complet et équilibré par personne d’un ménage donné. Il comprend des aliments de première nécessité: un légume, un féculent et de la viande ou un équivalent. Des collations sont rajoutées lorsque c’est possible.

Les dons financiers peuvent être versés sur le compte courant suivant: BE44 2400 3333 3345 en précisant dans la communication: «Collecte 2021» ou en se rendant directement sur le site internet de la Fédération.

Une attestation fiscale est établie au nom des donateurs pour tout don égal ou supérieur à 40€.

En outre, les Restos du Cœur sollicitent une modeste contribution financière des gouvernements provinciaux, régionaux et nationaux socialement responsables. Actuellement, seule la Région Wallonne leur a apporté son soutien.

L’indéfectible et encourageant soutien des donateurs

Les Restos du Cœur ont la chance d’avoir une réponse généralement positive de la population à leur appel: «Nous avons d’ailleurs constaté une augmentation d’environ 20% des nouveaux donateurs et une augmentation des dons d’environ 30% des donateurs réguliers. Ce soutien est essentiel et nous encourage dans toutes nos actions», explique Jean-Gérard Closset.

Cependant, étant donné que les besoins continuent d’augmenter fortement, les Restos devront faire encore mieux pour la présente récolte virtuelle de vivres: «Nous avons récolté 19 tonnes de vivres en mars 2020. Nous visons à atteindre 21 tonnes tous vivres confondus pour l’actuelle récolte en ligne. Cela en vue de tenir le cap jusqu’au déconfinement. Nous souhaitons continuer de fournir des aliments nutritionnellement qualitatifs afin de constituer des repas équilibrés et dignes pour les bénéficiaires», conclut Jean-Gérard Closset.


Si vous souhaitez de plus amples informations ou une interview

avec les Restos du Cœur, veuillez contacter Isabelle Schmit chez Luna:
isabelle@luna.be, +32 2 658 02 93 ou +32 495 59 38 06


À propos de la Fédération des Restos du Cœur de Belgique

Créée en 1991, la Fédération des Restos du Cœur de Belgique est une association sans but lucratif qui offre un ensemble de services destinés à lutter contre l’exclusion : aide alimentaire, à l’éducation, au logement, aux soins de santé et des espaces parent(s)/bébé(s).

La Fédération des Restos du Cœur de Belgique regroupe aujourd’hui 17 Restos : 12 en Wallonie (Arlon, Charleroi, Gembloux, La Louvière, Liège, Marche, Mons, Mouscron, Namur, Quiévrain-Honnelles, Verviers, Wavre), 3 en Flandre (Assenede, Oostende, Tienen), 2 à Bruxelles (Saint-Gilles et Laeken) ainsi que 4 antennes, réparties sur tout le territoire belge. Un Foodtruck délivre par ailleurs des colis complets aux endroits reculés de Belgique où l’aide alimentaire est quasi inexistante.

La Fédération se compose d’une équipe de 80 salariés et de 600 bénévoles.

Pour de plus amples informations : www.restosducoeur.be/fr