Le franchiseur immobilier We Invest présente les tendances du marché résidentiel en temps réel

by Luna

Communiqué de presse

Contact partenaire de communication:
Jeroen Nedergedaelt chez Luna
Gsm : +32 485 64 82 36
jeroen@luna.be
Communiqués de presse We Invest

Le franchiseur immobilier We Invest présente
les tendances du marché résidentiel en temps réel

Résultats de l’analyse de 31 130 annonces immobilières à la vente et à la location

Bruxelles, Charleroi, Gand, Liège, Louvain, Mons et Namur, le 4 août 2022 – We Invest, le franchiseur spécialisé en immobilier résidentiel, présente les dernières tendances du marché immobilier résidentiel (neuf et existant) en collaboration avec PriceHubble, le leader des solutions digitales d’estimation, de conseil et d’analyse immobilière en Europe pour les professionnels. L’analyse porte sur les prix et les loyers affichés dans 31 130 annonces en ligne, afin d’évaluer en temps réel les tendances actuelles sur le marché. We Invest est ainsi capable d’identifier de manière très pointue les dynamiques à la hausse ou à la baisse du marché.

We Invest, la scale-up immobilière belge, a de nouveau une longueur d’avance et partage son expertise, en collaboration avec PriceHubble, sur les fluctuations du marché résidentiel en Belgique.

L’analyse porte sur les données issues de toutes les annonces immobilières publiées en ligne dans sept villes (Bruxelles, Charleroi, Gand, Liège, Louvain, Mons et Namur) entre le 1er janvier 2021 et le 30 juin 2022. Le but ? Évaluer, en temps réel et avec une haute précision, les dynamiques en cours sur le marché apparent (des prix affichés). Au total, We Invest et PriceHubble ont analysé 11 086 annonces à la vente et 20 044 annonces à la location dans le cadre de cette étude des tendances de prix d’achat et de loyers sur le marché belge.

Raphaël Mathieu, CEO du franchiseur We Invest explique: «Analyser les données directement issues des annonces immobilières permet à We Invest d’avoir une vue en temps réel du marché. Cette étude est donc extrêmement utile pour identifier quasi-instantanément les tendances à la hausse ou à la baisse, de manière ultra précise. Nous insistons toujours évidemment sur le fait que ce sont les prix affichés qui sont analysés. Ils ne prennent donc pas en compte les négociations qui ont lieu entre le vendeur et l’acheteur final. Les calculs des données provenant des annonces nous permettent toutefois de prendre le pouls du marché à l’instant ‘T’.»

Extraits des résultats de l’étude des données par PriceHubble

Selon Stéphane Muhikira, Responsable Grands Comptes pour la Belgique chez PriceHubble: «A la hausse comme à la baisse, l’analyse de nos données a montré des dynamiques très franches et très tranchées pour la Belgique au premier semestre 2022.»

Concernant les prix au mètre carré et les prix de vente, la palme des plus fortes variations de prix revient à Charleroi. La ville connaît en effet, en un an, une hausse spectaculaire de 20 % des prix au mètre carré entre le premier trimestre 2021 et le premier trimestre 2022 (et +15,3 % sur les prix de vente), mais une baisse de -11,1 % des prix au mètre carré (et -13,9 % sur les prix de vente) au premier semestre 2022.

Le cas de Bruxelles est très particulier : pour les prix au mètre carré (-6,7 %) comme pour les prix de vente (-5,5 %), c’est la ville qui connaît la plus forte baisse en Belgique entre 2021 et 2022. Force est de constater que c’est également la ville qui affiche la plus forte hausse des prix au mètre carré au premier semestre 2022 (+9,1 %).

Pour ce qui est des loyers, certaines villes comme Gand et Namur s’avèrent très stables entre 2021 et 2022 (respectivement +1,16 % et +0,67 % d’évolution), d’autres marquent une hausse modérée des loyers (comme Louvain avec +2,35 %). C’est encore une fois à Bruxelles que la situation évolue le plus : si les locataires ont en effet pu bénéficier d’une baisse de -8,3 % entre 2021 et 2022, sur le premier semestre 2022, les loyers bruxellois ont rebondi de +9,1 %, derrière Mons où ils connaissent une augmentation de +9,6 %.

We Invest partagera régulièrement les résultats de son analyse des données dans le futur.

Les tendances actuelles sur le marché immobilier résidentiel

Selon l’expertise et l’observation de terrain de We Invest, la situation reste sous tension sur le marché immobilier résidentiel du neuf où l’on constate un ralentissement. La hausse des prix des matériaux de construction et les délais de livraison, toujours plus longs sur les chantiers, en sont les causes principales. Le marché est plus fortement impacté à Bruxelles où l’offre de projets neufs est très limitée en ce moment.

A ces facteurs s’ajoutent la hausse du coût de l’énergie, l’inflation et l’augmentation des taux d’intérêt, qui mettent le secteur immobilier à l’épreuve, particulièrement le secteur résidentiel qui « surchauffe » et continue de se développer dans une «bulle immobilière».

We Invest constate également une stabilisation des prix des biens (suite aux importantes augmentations des trois derniers trimestres) et une légère diminution du nombre de transactions à la fin du 1er semestre de cette année. Toutefois, l’augmentation des prix des biens immobiliers résidentiels (+7 % environ) a rapidement été tempérée par l’inflation (coût de la vie) (légèrement supérieure à 7 %). Les biens résidentiels n’ont donc pas réellement « pris de valeur ».

Le dernier bilan de We Invest toujours en croissance

Malgré la situation compliquée du marché immobilier actuel, le dernier bilan de We Invest concernant les deux premiers trimestres 2022 est résolument positif. Le franchiseur immobilier, qui poursuit sa croissance, possède désormais 27 franchises et compte plus de 180 collaborateurs.

We Invest a également réalisé 610 transactions en Belgique ces six premiers mois de l’année 2022, contre 312 pour la même période. Le chiffre d’affaires lié aux transactions résidentielles est passé à 4,1M € mi-2022 (soit une augmentation de 95,2 % par rapport au six premiers mois de l’année dernière).

Le chiffre d’affaires lié au software a augmenté de 210 % par rapport à 2021, passant ainsi à 102K €. Le chiffre d’affaires marketing a, quant à lui augmenté de 63 % pour atteindre 253K €. Ces chiffres différencient fortement We Invest de la concurrence.

Les 10 dernières franchises, dont une majorité en Flandre, ont été signées ces 6 derniers mois. Cela souligne le positionnement de We Invest et une véritable volonté d’accélération de son développement dans cette partie du pays. Vu le succès rencontré en Flandre, d’autres développements y sont prévus pour la fin de l’année.

Raphaël Mathieu, CEO du franchiseur We Invest


Si vous souhaitez de plus amples informations ou une interview,

veuillez contacter Jeroen Nedergedaelt chez Luna:
jeroen@luna.be, 02 658 02 96 ou 0485 64 82 36

À propos de We Invest

We Invest est un franchiseur immobilier qui a été fondé en 2014. La scale-up est spécialisée dans l’immobilier résidentiel (neuf et existant), partout en Belgique. L’entreprise propose une nouvelle façon d’aborder l’immobilier. L’entreprise travaille au service de ses agents et franchises immobilières.

Pour de plus amples informations: www.weinvest.be


À propos de PriceHubble

PriceHubble est une Proptech B2B qui développe des solutions d’estimation et d’analyse pour le marché immobilier résidentiel, en s’appuyant sur le big data et le machine learning. Les solutions PriceHubble permettent aux professionnels (banques, agents, courtiers) de mieux conseiller leurs clients particuliers et d’offrir une expérience personnalisée, en leur apportant toute la transparence sur le marché immobilier. Elles permettent également aux acteurs institutionnels (investisseurs, promoteurs et bailleurs) d’estimer et d’analyser rapidement des actifs immobiliers, et de prendre de meilleures décisions lors de l’acquisition, la gestion ou la cession d’actifs. PriceHubble est déjà présent dans 9 pays (Suisse, France, Allemagne, Autriche, Japon, Pays-Bas, Belgique, République tchèque et Slovaquie) et compte 180 collaborateurs dans le monde.

Retrouvez toutes les actualités de PriceHubble sur www.pricehubble.com/fr-be/.