L’étude de compétitivité d’Eight Advisory conclut que la Belgique bénéficie d’une position stratégique importante pour les investisseurs internationaux

Communiqué de presse

Contact partenaire de communication:
Elsie Van Linthout chez Luna
Tél 02 658 02 70
GSM 0475 26 01 03
This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

 
 
L’étude de compétitivité d’Eight Advisory conclut
que la Belgique bénéficie d’une position stratégique
importante pour les investisseurs internationaux
 
Bruxelles, le 10 octobre 2019 – «La Belgique occupe une position stratégique importante». C’est la conclusion du Rapport de Compétitivité 2019 d’Eight Advisory, un cabinet de conseillers indépendants. «La Belgique  dispose de grands atouts et d’une économie attrayante. Elle représente une alternative intéressante pour les investisseurs qui cherchent à s’établir entre la France, les Pays-Bas et l’Allemagne.» Le rapport de compétitivité s’adresse aux investisseurs internationaux et leur fournit les données essentielles dont ils ont besoin pour décider dans quelle économie investir. Le rapport se base sur 38 indices et 25 sources principales pour analyser un certain nombre d'économies importantes. En ce sens, il est unique.
 
Les Belges sont très productifs mais, selon le rapport,  le marché du travail est trop complexe
 
En Belgique, les travailleurs sont très productifs. La Belgique se classe au 7ème rang mondial en terme de PIB par personne employée, ce qui est un excellent résultat. Parmi les pays européens, seuls l’Irlande, le Luxembourg et la Norvège précèdent la Belgique.
 
Toutefois, la Belgique devrait renforcer son marché du travail et le rendre plus flexible afin de pourvoir les postes vacants. Le taux de chômage est relativement élevé et un grand nombre de personnes quittent le marché du travail trop rapidement. Cela se traduit par de courtes carrières et une forte proportion de personnes dans la cinquantaine et au début de la soixantaine, donc bien avant l’âge de la retraite de 67 ans, qui ne travaillent pas ou plus. Une plus grande mobilité des employés et une meilleure formation des travailleurs âgés peuvent stimuler le marché du travail et faire croître l’économie.
Les impôts élevés sur le travail réduisent la compétitivité de notre pays. La Belgique se classe 138e sur 140 pays pour ses taux d’imposition sur le travail et autres. L’accès à un enseignement qualitatif reste un pôle d’attractivité pour les employeurs qui désirent investir en Belgique.
 
Philippe Fimmers, Managing partner de Eight Advisory en Belgique: «La Belgique est et reste une économie ouverte attrayante. Sa position centrale en Europe, avec un accès direct aux routes commerciales internationales, via les ports et l’arrière-pays européen, ainsi que la productivité élevée de ses employés constituent un pôle d'attraction permanent pour la Belgique. Néanmoins, certains problèmes doivent être résolus rapidement, notamment:
  • le niveau élevé d'imposition sur le travail mais aussi sur les entreprises ; 
  • la complexité et la rigidité du marché du travail lorsque trop de postes vacants ne sont pas pourvus ;
  • le niveau élevé de la dette publique en % du PIB ;
  • et enfin l’incertitude politique actuelle et l’immobilité institutionnelle. 
Tous ces aspects sont interdépendants puisque les possibilités de proposer des solutions à ces problèmes sont répartis entre les différents niveaux de politique régionale et fédérale,» conclut Philippe Fimmers.
 
La compétitivité mondiale représente beaucoup plus que le PIB
 
L’étude démontre que le produit intérieur brut (PIB), en tant que mesure, ne peut jamais refléter l’image globale de la croissance économique et de la compétitivité d’un pays. La compétitivité est un concept multifactoriel déterminé par des facteurs tels que le climat, la stabilité politique et sociale, l’innovation, l’éducation et la qualité de vie. 
  • Les pays qui ouvrent leurs marchés à l’investissement international en tirent des avantages économiques directs. La recherche fournit des preuves statistiques convaincantes du lien entre l’ouverture et le progrès économique.
  • Le rapport réfute également le fait que la croissance économique nuirait à l’environnement. Il fait état d’une forte corrélation entre la prise de conscience environnementale croissante et un niveau de développement accru.
  • Le rapport souligne également que la question du bien-être, qui englobe la stabilité politique et sociale et des normes d’éducation élevées, a donné une impulsion déterminante à l’agenda politique mondial.
Le rapport de compétitivité a été publié pour la première fois en 2013 et sa première édition internationale est désormais en préparation. Il a acquis une influence considérable auprès des hauts fonctionnaires du gouvernement et des cercles d’élaboration politique. Le rapport contient un aperçu  approfondi et une analyse détaillée du rendement de dix pays au fil du temps. Cette année, ils reprennent les pays européens que sont la Belgique, la France, l’Allemagne, le Royaume-Uni, l’Italie, les Pays-Bas, la Pologne et l’Espagne, ainsi que les économies stratégiquement importantes de la Russie et de l’Inde.
 
Pascal Raidron , fondateur et président de Eight Advisory: «La compétitivité ne peut être vue comme un mot sale ou vulgaire. Notre étude montre qu'un environnement commercial favorable qui favorise la concurrence va de pair avec le développement économique d'un pays et le bien-être de ses citoyens. Un pays ouvert aux opportunités commerciales contribue donc à long terme à la qualité de vie de ses habitants.»
 
 
A l’attention de la rédaction
 
Eight Advisory est un cabinet européen de conseil indépendant actif en Belgique, en France, au Royaume-Uni et en Allemagne. Eight Advisory accompagne les dirigeants, investisseurs et banques dans leurs transactions, restructurations et transformations d’entreprises. Ses 400 collaborateurs et 48 associés disposent d’un savoir-faire financier et opérationnel mis au service de la prise de décision des dirigeants.
 
La société a été fondée en 2009 par un groupe de partenaires des Big4 qui ont collectivement reconnu la nécessité d’un cabinet de conseil véritablement indépendant, libre de conflits d’intérêts. Aujourd’hui, Eight Advisory est l’une des plus grandes entreprises indépendantes de services professionnels en Europe.
 
Vous trouverez le rapport complet ici.
 

Philippe Fimmers, Managing Partner
Eight Advisory Belgium

Peter De Bley, Partner People & Organisation
Eight Advisory Europe
 
Pour de plus amples informations ou une interview,
veuillez contacter Elsie Van Linthout chez Luna:
This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it., +32 2 658 02 70, +32 475 26 01 03
 
TOP